jardinmed.com

jardinmed.com

Aménagement du potager avec l'installation des plantes fleuries...

 

Dans notre région, les douces journées sont propices à l'installation de plantes ou arbustes...

 

Avant une (nouvelle?) période de pluie annoncée, nous avons poursuivi l'aménagement de notre potager.

Etant visible de notre restanque barbecue, l'objectif est de profiter "visuellement" de notre potager par l'apport d'arbustes ou plantes fleuries ; il favorisera ou protégera également certaines plantations, mais j'aurais l'occasion d'y revenir.

 

En automne, lavande, sarriette et narcisses avaient été installés.

 

Observez l'implantation des bulbes de narcisses au milieu des laitues, choux ou poireaux...

 

 

Ou encore l'agrément qu'apporteront la sarriette et les narcisses entre les rosiers et les laitues...

 

 

 

Et puis, nous avons rajouté en ce 1er jour de février un olivier pollinisateur... en réalisant le trou qu'il convient !

 

 

 

Et voilà le résultat une fois installé... au nord du potager pour ne pas y faire ombrage...et au sud de notre restanque barbecue pour en profiter ! Ce pied âgé d'une quinzaine d'année n'a pas été taillé pour développer un tronc "nu" .

 

Comme le préconisent les anciens, il est souhaitable de préserver la plantation d'un olivier en respectant le même alignement qu'avant sa transplantation ; généralement une marque rappelle son orientation côté sud.

 

 

 

Notez le développement des pieds de laitue. A droite ce sont les feuilles  d'un oranger.

 

 

 

Nous avions également installé des bambous dans le coin le plus ombragé pour jouer le rôle d'un paravent avec le voisonage...

 

 

Dans les pots en arrière plan, nous avons mis des brugmensias ou daturas. Le tronc est un pied de chêne vert, très long au développement !

 

Nous avons également installé une herbe de la pampa sur le muret de séparation avec le voisnage...

 

 

 

Alors, les travaux effectués depuis l'automne nous donne une première vue d'ensemble de la restanque potager avec, au premier plan une souche de pin à enlever, à droite la rangée de rosiers déplacés en vue d'en faire une limite de terrain.

 

 

La partie plantée et vue précédemment se situe derrière le composteur. Nous distinguons au fond le bambou et les agrumes sous le chêne vert.

 

D'ici le printemps le déserbage manuel s'impose afin de prévoir l'apport des semis ou plants de légumes !...

 

Donnez votre avis sur cet article en 8 clics et 3 secondes !



02/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi