jardinmed.com

jardinmed.com

La récupération de l'eau de pluie : notre organisation !

 

Chaque pente de toit (7) ou plage dallée (3) fait  l'objet de récupération de l'eau de pluie, soit directement (cuve de récupération) soit indirectement par des tuyaux et conduits. L'eau de filtration de la piscine traitée de juin à août à l'oxygène actif (jusqu'à l'été 2008)  a également été récupérée dans les cuves (vides en période de sécheresse) en vue de complément d'arrosage sur certains secteurs, les plus demandeurs en eau comme le gazon ou qui ont besoin d'un arrosage ponctuel par l'arrosoir... Il faut savoir allier plaisir et contrainte !...

 

Au cours de l'hiver 2007/2008, nous avons installé 4 cuves de 240 à 500 litres achetées dans le commerce et également nettoyé et colmaté une cuve enterrée de 8500 litres installée par les aeuils avant d'avoir l'eau de ville en 1941... Nous avons également purgé ou installé ou remis en état les réseaux d'évacuation des eaux de ville.

A titre d'exemple, du mois de février 2008,  période d'installation des cuves et à partir de laquelle nous n'avons pas utilisé le réseau de l'eau de ville, nous avons tenu jusqu'au 12 juin 2008 pour l'arrosage : merci aux pluies de printemps qui nous ont également permis d'organiser le complément de remplissage de la piscine ! 

Nous avons ainsi baisser de 45% notre consommation d'eau annuelle ....

 

A la fin de l'hiver 2008/2009, nous maintenons une baisse de 20% de notre consommation en poursuivant l'optimisation de la gestion de l'eau de ville pour l'usage courant dans la maison mais également en restant "opportuniste" en fonction des conditions météo...


Pour information, à fin septembre 2010, nous avons avons atteint notre objectif : avoir un jardin "sans arrosage"... puisque sur les 12 derniers mois nous avons réussi à consommer moins d'eau qu'en 2004, année où nous arrosions sans compter avec un tuyau d'arrosage au pied des arbres, sans réducteurs de pression dans la maison et... sans cette politique de récupération des eaux de pluie !

 

J'ai essayé d'avancer le chantier de transformation de la piscine traditionnelle en bassin aquatique naturel en fonction des conditions météo : récupérer le maximum d'eau de pluie d'ici l'été, avant fonctionnement et utilisation de la piscine !

 

Toutes les cuves et circuits situés sur des niveaux plus élevés que celui de la piscine de déversent par décantation dans celle-ci (tuyau du bas+ 1 deuxième de diamètre 50 non visible sur la photo) ; l'eau récupérée par les cuves situées sur les niveaux inférieurs est remontée (tuyau du haut) par une pompe de surface...

 

 

 

Ci-après la pompe de relevage avec l'installation d'une cartouche lavable afin de filtrer les plus grosses particules...

 

 

 

 

Exemple de "by-pass" installé entre les cuves du bas qui serviront de bacs de décantation pour traiter l'eau du bassin aquatique...

 

 

 

Vers cette mi-février 2009, nous sommes à plus de 42 m3 d'eau de pluie récupérés...

 

 

Donnez votre avis sur cet article en 8 clics et moins de 5 secondes...

 



09/02/2009
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi