jardinmed.com

jardinmed.com

« Quand la Saint-Urbain est passée, le vigneron est rassuré. » Rarement la réalité colle avec un des dictons relatifs aux passage des Saints de Glace... Journal du 30 mai 2015

Cà y est, les premières vraies chaleurs estivales arrivent... Enfin!

Je vous propose un rappel des dictons en fin d'article.

 

Les premières fleurs de plumbago apparaissent.

 

1ers plumbagos 27 mai 15.jpg

27 mai 2015

 

Les voiles d’ombrage sont mis en place...

Côté restanque barbecue

 

Ombrage barbecue 28 mai 15.jpg

 

Comme du côté de notre terrasse d'été...

 

Ombrage Sud 28 mai 15.jpg

28 mai 2015

 

La tonte de la pelouse s'effectue toutes les deux semaines environ. Lors du dernier passage nous sommes redescendus au 2ème cran le plus bas...

 

Des opérations de nettoyage en profondeur ont été entreprises dans un de nos bassins...

 

Petit à petit les jardins vont s''adapter à la période de sécheresse propre à notre région !

 

Nous avons profité également d'un temps relativement doux et clément pour terminer la rénovation de nos extérieurs ( ravalement et réfection des volets).

 

 

 

Rappel des Saints de Glace et des dictions associés... ( source wikipedia.fr)



Les trois principaux saints de glace sont :
Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, a institué les Rogations, qui signifient prières de demande liturgique. Il ordonna trois jours de prières contre les calamités, juste avant l’Ascension.
Neveu de Saint-Denis martyr, mort en 304 à l'âge de 14 ans ; c'est le patron des enfants.
Évêque de Tongres en Belgique (mort en 384), premier évêque attesté du Civitas Tungrorum. Il fut le premier à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par Saint Onésime et aujourd'hui par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de Saint Servais.

À ces trois premiers saints, les régions plus septentrionales (en Lorraine et Alsace, les gelées plus tardives peuvent aller jusqu'au 25 mai) ajoutent également :

  • Saint Boniface célébré le 14 mai ; à l'origine du dicton « Le bon Saint-Boniface, Entre en brisant la glace ».
  • Saint Yves célébré le 19 mai ; considéré comme le dernier saint de glace en Bretagne, il est à l'origine du dicton « Craignez le petit Yvonnet, C'est le pire de tous quand il s'y met ».
  • Saint Bernardin célébré le 20 mai ; à l'origine du dicton « S’il gèle à la Saint-Bernardin, Adieu le vin »1.
  • Sainte Sophie célébrée le 25 mai ; aussi nommée kalte Sophie en alsacien et en allemand et est fêtée le 15 dans ces régions (les « eisheilige » sont encore les originaux et sont au nombre de 5 : du 11 au 15 inclus).
  • Saint Urbain célébré le 25 mai.

 

 

 

De nombreux dictons existent concernant cette période de l'année.

  • « Saints Mamert, Pancrace et Servais sont toujours des saints de glace. »
  • « Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »
  • « Saints Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace. »
  • « Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée. »
  • « Quand il pleut à la Saint-Servais, pour le blé, signe mauvais. »
  • « Saint-Servais quand il est beau, tire Saint-Médard (8 juin) de l'eau. »
  • « Quand la Saint-Urbain6 est passée, le vigneron est rassuré. »7
  • « À la saint Urbain, la fleur au grain » ou « Gelée le soir de saint Urbain, anéantit fruits, pain, vin. »8
  • « Le soleil de saint Urbain amène une année de grand bien. »8
  • « À la saint Urbain s’il fait beau, on le porte en procession. S’il gèle, les vignerons fâchés le jettent le cul dans les orties. »9
  • « Erbinet (ou Urbinet), le pire de tous quand il s'y met, car il casse le robinet » ou « S'il pleut à la saint Urbain, c'est quarante jours de pluie en chemin. »8
  • « Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de Glace, mais Saint-Urbain les tient tous dans sa main. »8
  • « À la Saint-Georges sème ton orge, à la Saint-Marc c'est trop tard. »
  • « Saint-Servais, Saint-Pancrace et Saint-Mamert font à trois un petit hiver. »10
  • « Marquet, Georget et Philippet sont trois casseurs de gobelets » ou « Geourgeot, Marquot, Philippot, Crousot et Jeannot sont cinq malins gaichenots [garçonnets] qui cassent souvent nos goubelots [gobelets]. »
  • « Aux Saints Glace, celui qui porte la barbe ne la rase pas pendant trois jours. »


30/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi