jardinmed.com

jardinmed.com

Un banc naturel réalisé à partir d'un pin maritime tombé...

 

Chez un de mes voisins, le terrain est en partie constitué de pins maritimes... Ces pins ont la particularité de se développer rapidement, de résister à la sécheresse... mais de développer un enracinement superficiel !

Trop rapprochés les uns des autres, leur développement se fait comme un "pinceau" : un tronc dénudé sur plusieurs mètres et des branches avec épines sur les derniers mètres...

Avec les années, les troncs montent, les branches se développent en longeur à la perpendiculaire du tronc et, régulièrement, après des épisodes pluvieux intenses, d'un fort mistral ou d'un vent d'est (100 km/h)... voilà ce qui arrive :

Image d'un des pins maritime tombé le 10 octobre 2009

Bien que résineux, la récupération du bois est toujours opportune !... Avec un hiver froid, c'est toujours du fuel en moins de consommé pour se chauffer et une empreinte caborne réduite : pas de transport, de la production au recyclage en compensation de la chaudière !... Pendant la période de froid actuel, çà compense !...

Mais, cette fois-ci, avec les enfants, nous avons décidé de récupérer une partie de ce tronc bien rectiligne pour... réaliser un banc, en prenant l'air !...

Après la sélection d'une longeur, nous avons usé ...de la tronçonneuse ou plutôt de l'élageuse. Son usage limité reste nécessaire mais les nuisances pour la nature sont compensées par le recyclage naturel du bois...

Débarassé la section de son écorce...

... facilement inflammable...

... nous avons pris les dimensions : 1,15m de longueur en l'occurence -intransportable plus grand !- et nous avons traçé un trait sur la longueur pour découper une assise plane...

Toute la famille s'y met : à la scie à une dizaine de cm du bord sur toute la longeur...

... à la meuleuse ou à la lime pour gommer les arrêtes et réaliser une assise la plus plane possible !...

Vient ensuite la question de la réalisation des pieds. Nous avons opté pour des grosses pierres judicieusement sélectionnées pour supporter la partie arrondie arrière du tronc...

L'organisation est de rigueur pour franchir les obstables comme... faire descendre les escaliers à cette grosse pierre !...

Deux pierres serviront de pieds et positionneront l'assise à 40 cm du sol...

Et voici le résultat d'un banc positionné à proximité de notre bassin du bas en pierres traditionnelles et d'un massif 4 saisons !...

L'étape suivante a consisté à passer une couche d'un produit protecteur... contre les intempéries ou les attaques de parasites...

 



10/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi