jardinmed.com

jardinmed.com

Comment préparer son jardin ou sa piscine pour l'hiver?...

 

L'arrivée des premiers froids -8°c le matin- avec la mise en route des feux de cheminée marque un tournant dans l'entretien du jardin, des bassins de jardin et de la piscine !

 

 

Si il est trop tôt -sous notre climat- pour mettre en place les voiles d'hivernage ou ranger les programmateurs dans un endroit hors-gel, il convient de préparer le jardin ou plus exactement les réseaux d'eau en extérieur de la maison...

 

 

Il est important durant cette période de "transition" de respecter quelques règles :

 

 

- ne pas se laisser surprendre par des journées ensoleillées fatales à certaines plantes assoiffées..., en faisant des compléments d'arrosage circonstanciés -pour les plants en pot ou de moins de 2 ans de mise en terre- avec l'arrosoir, en début de journée de préférence,

- se rappeler que de l'eau en mouvement ne gèle pas : les pompes des bassin de jardin ou de la piscine doivent ou bien être purgées en totalité ou bien elles devront fonctionner durant les heures les plus froides de la nuit, de 22H00 à 7H00,

- profiter d'une belle journée pour purger les circuits extérieurs en dévissant un goutteur ou un arroseur de fin de ligne -ou du point le plus bas du réseau- pour faciliter l'évaporation et le "séchage" intérieur des circuits d'arrosage,

- identifier les plantes dites gelives qui nécessitent la protection avec un voile d'hivernage...

 

 

Pour ma part, ce n'est qu'à partir du moment où les prévisionnistes météo annoncent des températures nocturnes de 3 à 5°c, que j'installe les voiles d'hivernage sur les bougainvillées, les hibiscus ou les géraniums ; d'ici là, j'organise mon hivernage de la manière suivante :

 

- pour l'hivernage des bassins de jardin, je laisse tourner les pompes dans la nuit et installe des flotteurs d'hivernage pour éviter, le cas échéant, que la formation de glace ne perce les bordures des bassins ; j'arrête de donner à manger aux poissons avec une eau, comme actuellement sous les 10°c,

 

- pour l'hivernage de la piscine, dans le cadre du chantier relatif à sa transformation en bassin aquatique naturel, et pour profiter au maximum de mes capacités de récupération en eau de pluie, j'ai pris l'optique de la vider ; je purge ainsi mes conduits de filtration ainsi que ma pompe et mon filtre à sable en ouvrant les boutons de purge situés devant la pompe ou en bas du filtre... et j'ouvre tout pour aérer !...

 

 

Ainsi ouvert, le filtre à sable s'aère ; le sable a le temps de sécher avant les grands froids, le risque de fissure du filtre à sable est écarté...

 

 

 

 

Le dôme du filtre est le premier à se fissurer en cas de gel... Je l'enlève et le mets dans une zone hors gel...

 

 

 

 

Je ferais de même pour la pompe de filtration...

Ne pas oublier également qu'en cas de pluie, les skimmers se remplissent et, à la moindre alerte de gel, c'est le couvercle de skimmer qui se fissure ! Penser à le rentrer...

 

 

- pour l'hivernage du jardin ou du potager, je purge les tuyaux comme indiqué ci-dessus et rentre les programmateurs en milieu hors gel... et garde de côté mes voiles d'hivernage en n'oubliant pas d'en acheter pour les plantes... installées depuis l'hiver dernier !... J'entretiens et taille les arbres en faisant un tri sélectif des branchages !

 

 

Je ne manquerais de vous tenir informés de la suite de mes opérations dans le jardin...

 

 

 

 

 



17/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi