jardinmed.com

jardinmed.com

Episodes de gel : conséquences et traitements...

 

Avec un hiver rigoureux sur de longues périodes, notre jardin méditerranéen a quelque peu souffert cette année...

Le plus spectaculaire concerne les plantes en pot ou dans les jarres...

Les lantanas qui furent d'une beauté éclatante durant ces 2 dernières années n'ont pas résisté au gel, qu'ils soient effectivement en pot...

... ou en pleine terre !

Seuls les pieds les mieux protégés ont pu être épargnés... D'ci le mois d'avril, je verrais les éventuelles pousses qui auront pu être épargnées en effectuant une taille sévère. A défaut, j'arracherais les souches des pieds morts et les remplacerais par une plante moins gélive au même endroit !

La belle jarre de phalangium bien qu'ayant soufferte, repartira après un bon éclaircissement du feuillage pourri...

Les jeunes pousses "vertes" en bout de lignes sont récupérées et mises en terre dans la jarre...

Comme je l'ai présenté dans mon journal du 13 septembre dernier, les géraniums ont souffert en dépit du voile d'hivernage mais sont récupérables après une bonne taille des bois morts...

Les camélias ont littéralement été brulés par le gel... Il n'y a rien à faire si ce n'est de les protéger l'hiver prochain après un éclairissiment et un rempotage dans un contenant plus grand dans les prochaines semaines...

De même, si les bulbinéas semblent avoir soufferts du gel, je ne m'inquiéte pas pour leur reprise avec les beaux jours... D'ici le mois de mai, une salve de floraison verra le jour et les parties gelées de ses plantes bulbeuses seront rapidement recouvertes de jeunes pousses...

Du côté des arbres, notre jeune haie d'arbres méditerranéens mise en place l'an dernier semble n'avoir souffert qu'en apparence, à l'image de ce grevilea aux feuilles roussies par le gel...

Je reste toutefois circonspect face à notre brachychiton -arbre de feu- plutôt habitué à la sécheresse australienne... qu'au gel méditerranéen ! Il a maintenant perdu toutes ses feuilles et le bout des branches "pourri" mais le tronc et les noeuds sont toujours verts... C'est le premier hiver après sa plantation. Le suspens sur son état reste entier !...

Les néfliers du Japon en pleine période de floraison ont subi le gel au niveau des fruits en formation...

... Et un des pieds de bougainvillée n'a également pas résisté aux longues périodes de gel...

Mais, pas de problème dans la majorité des cas : les eucalyptus retenus sont des espèces résistantes aux -11°c, tout comme les mimosas ou les espèces de palmiers chamaerops ou à chanvre contrairement au washingtonia plus gelif mais pas installé dans notre jardin... Les palmiers en pot peuvent malgré tout souffir... d'un gel des racines ! L'année dernière, avec le jaunissement des palmes en début de printemps, j'avais eu peur de perdre un des chamereops les plus exposés au froid. Mieux protégé cette année dans l'attente de la réalisation d'un coffrage plus conséquent, j'espère ne pas l'avoir perdu !...

Quant au palmier des canaries ou du phoenix, ils ont été installés plein sud, protégés par les haies de lauriers sauce et laurier tin...

Et un gazon, même jauni...ne gèle pas ; il repartira sans problèmes avec des températures plus clémentes...

Par ailleurs, nos lavandes, lilas, lauriers rose, bambous, herbes de la pampa et autres oliviers ne montrent aucun signe de faiblesse... Tout comme les arbres fruitiers bien habitués à telles températures, indispensables à leur développement !

La floraison des amandiers s'annonce très belle !...

 



20/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi