jardinmed.com

jardinmed.com

Faire partager sa passion

 

Demandez à un enfant d'arracher les mauvaises herbes, de ramasser les déjections animales ou bien d'arroser tous les jours....

Retenez votre chien qui ne demande qu'à courir, gratter, creuser, se jetter dans le premier point d'eau ou manger le premier hérisson de la saison....

Comment faire cohabiter les chats avec les poissons?....

Comment ne pas dénaturer ce qui avait été planté il y a une trentaine d'années, de rester dans le style provencal tout en personnalisant son jardin et tenir compte du réchauffement climatique?....

Alors, j'ai essayé d' associer la famille dans la démarche en lui faisant planter à chacun son arbre (Cyprès de Provence ou Cyprès de Florence), en recherchant par le passé les espèces existantes (Eucalyptus, Vigne, Oliviers), en lui faisant faire des trous de plantation ("c'est moi qui l'ai planté !"...), en les faisant participer à l'installation de l'arrosage automatique  (fini les corvées d'arrosage...) ou bien la pose du gazon en plaques !

Quel plaisir de se prendre "au jeu" : et pourquoi ce coin est moins beau? Je voudrais plein de coquelicots,... et moi j'aime bien les tulipes... Et je peux descendre dans la cuve (OK mais profites-en pour en déterminer le volume !... et on rappelle la formule : Pi x hauteur x rayon au carré), et si on faisait une cabane dans les arbres, on déjeune sur l'herbe !...

 

Quelle joie de se pretter au jeu de "mais de quel animal s'agit-il?..." et de retrouver ainsi la famille hérisson, la dizaine d'espèces d'oiseaux différents au gré des saisons,...

 

 

Après la sécheresse de 2003 (perte d'un amandier planté dans les années 1930), j'ai privilégié la mise en valeur des arbres ou arbustes existants par l'installation de goutte à goutte (le bon goutteur avec la bonne quantité d'eau à l'endroit précis voulu et modulable avec la saison) avec les enfants et dégagé progressivement les arbres (poiriers, figuiers, néfliers, chênes vert, tilleul cerise, fenouil sauvage) en intégrant une échelle en corde pour accéder à une cabane improvisée avec une palette sur l'un, une balançoire ou une corde sur l'autre...

 

Une aire de jeux ballon et de badminton a également été préservée.

 

J'ai limité au maximum les aires de parking et de manoeuvres des voitures sur le terrain au secteur le plus ensoleillé et donc inutile à arroser... Un peu de bidime en limite de bordures pour endiguer d'éventuelles mauvaises herbes, plus de 9 tonnes de graviers et une nouvelle dimension a été donnée à cette restanque !

 

Faire partager sa passion, c'est aussi la faire respecter, par la famille et les enfants mais aussi, par les animaux : les chiens sont limités d'accès en fonction du développement des plantes, un barbelé (limité en longueur...) et des pyrachantas protègent l'accès au bassin du haut ainsi qu'à une haie, bière et cendres de la cheminée complètent ou se subsitituent aux anti-limaces trouvés dans le commerce,...

 

Le fameux slogan du nouveau Président Américain pour 2009 : "Yes we can"... Je le comprends tout à fait ; le mien cela toujours était : "quand on veut, on peut !... " Les générations à venir en seront les meilleurs témoins !

 

Afin de régulièrement vous faire partager cette passion, je vous invite à consuter les articles de la catégorie "mon journal".

 



18/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi