jardinmed.com

jardinmed.com

Piscine naturelle : opérations de nettoyage du bassin de nage

 

 Avoir... et maintenir l'eau de sa piscine cristaline ! Le rêve de tout possesseur d'un bassin, naturel ou pas...

 

Mais au fait, qu'est-ce qu'une eau cristaline? Un repère : une eau est cristaline quand les grilles de la bonde de fond se voient sans déformations !... Même les tâches d'algues non brossées se voient...

 

 

                 

 

 

Avec le changement de revêtement effectué au cours de l'hiver dernier et dans le cadre de la transformation de notre piscine traditionnelle en piscine naturelle, le maintien d'une eau claire sans ajout de produits "chimiques" -tels que le chlore stabilisé ou non, l'hypochloryte de calcium ou le brome...- demande une organisation différente et certains compromis ; la réalisation de la zone de lagunage ne fera que nous faciliter la tâche !

 

Le postulat de départ est d'avoir et maintenir en peramence un pH compris entre 7,0 et 7,2 ; dans notre cas nous avons installé une régulation automatique de pH.

Les données de traitement évoquées ci-après le sont pour un volume d'eau du bassin de nage actuel de 30m3.

 

Nous avons également fait l'acquisition d'un nettoyeur autonome - par opposition à un aspirateur branché sur la prise balai ou fonctionnant avec l'appui d'un surpresseur- robot électrique donc, relié à une prise 220V par l'intermédiaire d'un coffret basse tension ; ce robot brosse également parois et ligne d'eau...

 

 

                   

 

 

Grâce à un sac de récupération des saletés, la finesse de filtration est ramenée à une vingtaine de microns par opposition aux 50 microns du filtre à sable...

 

  

                   

 

 

Si le robot est mis en piscine une fois par semaine environ, je complète son action par l'utilisation d'un balai à effet venturi, c'est à dire que la pression d'un tuyau d'eau raccordé à un balai brosse permet aux saletés d'être "propulsées" dans un sac de récupération...

 

 

                    

 

Le skimmer -qui contient la chaussette de floculant- doit régulièrement être nettoyé des déchets de surface les plus gros... 

 

 

                  

 

... afin de faciliter le circuit d'aspiration de la pompe ; les déchets ayant passé ce 1er "barrage" se trouveront coincés dans le préfiltre de la pompe.

 

Son nettoyage s'effectue en coupant le branchement électrique de la pompe.

 

Dans notre cas nous fermons toutes les vannes :

- d'aspiration -pour ne pas que les cuves de décantation débordent- car situées en contrebas de la piscine,

- de refoulement pour les mêmes raisons : les eaux du circuit situé en hauteur peuvent représenter une vraie douche !

 

 

               

 

 

Le traditionnel balai reste de mise pour finaliser le nettoyage des angles ou marches... 

 

 

                   

 

 

Nous vérifions également 2 autres composantes de l'eau :

 

- son alcalinité qui, avec un taux compris en 80 et 100 permet d'adoucir l'eau et de stabiliser le pH en évitant de lui faire faire un effet yoyo entre une hausse au delà des 7,4 ou une baisse en-deçà des 7,0 en fonction du temps -orages, eau à plus de 26°c- des baignades ou de l'apport des produits de traitement éventuels...

Nous maintenons l'alcalinité avec un apport hebdomadiaire d'environ 150g de produit alcanin

 

- sa dureté avec son taux de calcaire : une eau "blanchâtre" présente un teneur en calcaire élevée ; l'appoint d'eau de ville comme eau de remplissage du bassin a pour conséquence un apport régulier mais certain de calcaire ! Par prévention, nous effectuons un apport de 0,5l d'anticalcaire par semaine.

 

Les produits ainsi apportés -sans conséquences pour les plantes ou les sols- sont toujours dilués dans de l'eau -sceau ou arrosoir- et répartis dans la piscine sans jamais être mis en même temps ; j'espace les traitements avec un délai de 24h... et sans baignade dans les 6h -apport en fin de journée- pour que les produits se mélangent bien à l'eau !

 

Si la perception visuelle de la qualité de l'eau est le signal d'un bon nettoyage du bassin de nage, il convient toutefois de rester vigilant sur le manomètre et le niveau de pression du filtre qu'il indique : dans le jaune, le brassage est insuffisant et la pompe manque d'eau... ou n'est pas assez puissante ; dans le rouge, la pression est trop forte et peu engendrer des fissures sur le filtre à sable.                 

 

 

 

               

 

 

Ci-dessous la photo de la vanne 6 voies dont le fonctionnement est expliqué dans l'article relatif au schéma d'organisation de notre local technique... 

 

 

               

 

 

Si ces opérations de nettoyage favorise le maintien d'une eau cristaline, les professionnels de la piscine précisent que 80% de la qualité d'une eau vient du couple pompe/filtre à sable ! Alors, ne pas oublier de renouveler le sable tous les 5 ans ou par tiers chaque année...

 

Du côté de la zone de lagunage, seul un mur végétal posé à la verticale de la piscine y contribue pour le moment.

 

Dans l'attente de l'apport des plantes en bordure du bassin de nage et avec des températures d'eau de plus de 26°c, j'effectue un apport d'oxygène actif 1 fois par semaine  pour renforcer le pouvoir désinfectant de l'eau de baignade, la filtration marchant 24h/24 !

 

Ah oui, dernière précision : en cas d'absence, la filtration par les skimmers est coupée pour éviter d'être surpris par une baisse du niveau d'eau : 1à2 cm de perte par jour en saison avec l'évaporation naturelle, les opérations de lavage du filtre et les débordements consécutifs aux plongeons, sauts et autres conséquences de jeux aquatiques !

A l'opposé, le trop plein mis en place gère les excès d'eau en cas de fortes pluies...



22/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi