jardinmed.com

jardinmed.com

Pose de la membrane liquide d'étanchéité dans la zone de lagunage !

 

Dans le cadre de notre chantier de transformation de la piscine "traditionnelle béton" en bassin naturel, nous sommes arrivés à la phase d'étanchéité de la zone de lagunage de ce bassin avec la pose d'une membrane.

 

Convaincu par la parfaite adaptation de la membrane d'étanchéité liquide à la "complexité" de notre chantier, le temps est venu d'étanchéifié la zone de  lagunage ! Je vous rappelle, moi, qui ne supporte pas le béton, pas de casse, tout modulable !

 

Rappel de la situation de départ avec une vue de la piscine...

 

                    

 

 Ah, je sais ! Un mur aussi tristounet mérite d'être habillé ! C'est prévu, mais chaque chose en son temps... Un indice : un mur végétal installé à la verticale du  bassin de nage comme ci-dessous... Non, il n'y aura pas d'autres murs verticaux sur ces autres pans de mur, mai, il faudra bien faire quelque chose pour contribuer encore plus au lagunage naturel : 50% du bassin de nage ! J'ai mon idée.

 

Vue du côté du mur végétal...

 

                    

 

 Je vous laisse imaginer la suite !

 

                    

 

Cà y est, nos 90 kg de livraison des produits pour réaliser la membrane sont arrivés !

 

                    

 

  

                   

 

 

 

                  

 

Si on voit que les emballages sont "de qualité apparente", les pots arrivent déformés : on voit qu'ils ont fait l'objet de chocs pendant le transport... Pour rappel lors des livraisons de l'an dernier, c'était la même chose. Heureusement que leur fermeture reste parfaite car le moindre souffle d'air les fait sécher.

 ...

 Comme à mon habitude, je profite d'une fenêtre météo favorable sur 3 jours pour attaquer les travaux : absence de vent en début de chantier, température de +10°c mini en début de journée, humidité de 10%.

  

               

 

Jour 1, vers   8H00 : passage de la 1ère couche du Primaire d'accrochage Epoxy en phase aqueuse compte tenu d'une humidité de l'ordre de 10 à 12% en début de journée (2h d'intervention à 7H30 du matin).

          

                 

 

A mélanger...

 

Vue de la zone après passage de la 1ère couche de primaire epoxy d'accrochage en phase aqueuse...

 

Ah il fait humide ce matin avec les entrées maritimes de saison... Mais cela ne va pas durer !

 

              

               

 

 Vers 14H00 : passage de la 2ème couche du Primaire d'accrochage Epoxy en phase aqueuse (1h). Nettoyage des "coulures" sur la couche du bassin de nage. Je me suis également assuré une parfaite jonction entre la membrane posée pour le bassin de nage et celle servant à la zone de lagunage (voir fin article de l'an dernier).

 

La météo est propice... Une légère brise favorise le séchage du primaire d'accrochage...

 

               

               

Jour 2, vers    7H30 : passage de la membrane oxyde de fer rouge pour s'assurer de la bonne couverture sur l'ensemble de la zone et mieux visualiser les zones non couvertes (3h30).

 

               

           

Vers 16H00 : passage de la membrane grise (1ère couche). Pire moment du chantier... On ne vois que les défauts... et le nettoyage à faire, fatigue, pinceaux trop gros pour accéder à certaines zones -vite il en faut des plus fins !- quantité de produit absorbée importante : après les 25kg d'oxyde rouge le matin et 10 kg de gris en 1h30 et l'après-midi ! Je ne me rappelais plus de la dureté du travail pour un amateur comme moi... Et pourtant, je vous en faisais en fin d'article lors de la pose de la membrane dans le bassin de nage.

 

              

 

Je poursuis mes travaux...

 

Jour 3, vers 8H00 : la météo reste favorable ...

 

            

 

Je passe une 2ème couche de la membrane grise en 1h30. Je "badigonne plus le fond et les angles ou les raccords plutôt que la bordure en bois déjà bien étanchéifiée..

 

             

  

Au final, la quantité de produits utilisée est la suivante pour environ 30 m2 avec beaucoup de bordures et d'angles à traiter...

 

- Primaire epoxy bi-composant : 10kg

- Imperaqua : 45 kg.

 

 Maintenant, il faut tout nettoyer et, je n'ose pas le dire mais, pour tester l'étanchéité il devra bien pleuvoir d'ici le printemps !

 

Les prochaines étapes consisteront à réaliser les nouvelles "margelles" au "fil de l'eau" en bois et habiller les murs.

 

A suivre...

    



15/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi