jardinmed.com

jardinmed.com

Transformation piscine : organisation de la zone de décantation

 

 

Poursuivant l'étude des contraintes relatives à la transformation de notre piscine en piscine écologique,  je me suis attaché à écrire et détailler les contraintes et les besoins de la zone de décantation de notre futur bassin aquatique naturel !...

 

 

Le local de la piscine étant situé en contrebas de la piscine -restanque située sous 5 mètres du niveau de l'eau de la piscine- nous pouvons bénéficier d'une aspiration par effet de pompe (pompe de fond et skimmer situé dans le bassin de nage) mais également d'une véritable aspiration par cascade.

 

 

Nous sommes entourés d'arbres et d'arbustes -pin, chêne vert, oliviers, lauriers, rosiers,...- qui nous condamnent à "recevoir" des feuilles dans le bassin, mistral et vent d'est oeuvrant régulièrement dans ce sens... Nous devons donc optimiser le système de filtration et augmenter la facilité d'évacuation des déchets de surface ! Je réféchis encore sur l'opportunité de faire une rigole dans laquelle se déverserait la piscine sur toute sa largeur, comme pour une piscine miroir ou à débordement...

 

 

Pour l'heure, l'idée est de constituer une zone de décantation à l'image des filtres à décantation pour les bassins de jardin : l'expérience acquise avec mes bassins me sert... Mais, au lieu de réaliser 3 niveaux de filtration en hauteur, je pense réaliser 3 filtres de décantation en ligne sur un plan légèrement incliné avec, en amont, un vortex de décantation pour les déchets lourds ; dans le premier filtre, seront installées des bioballes ou des brosses cylindriques ; dans le second des pains de mousse et dans le troisième de la pierre de lave ou de d'argile cuite.

 

 

Compte tenu de mon inexpérience, je reste ouvert à toutes propositions et suggestions... Ce que je prévois ici est une synthèse de mes lectures mais également des visites effectuées sur les forums ou blogs trouvés sur le sujet en adaptant au mieux  mes contraintes et avantages de la configuration du terrain !...

 

 

Ces cuves pourront être des cuves de récupération des eaux de pluie à l'image de celles de déjà utilisées -avec un évasement en surface le plus grand possible- et seront reliées par des conduits en PVC de diamètre 80 ou 100 en faisant en sorte que l'eau filtrée de la première se déverse dans la suivante...

 

 

 

 

Le schéma n'est absolument pas à l'échelle mais donne une image de mes pensées...

 

J'ai également prévu de rajouter un filtre UV en dérivation pour améliorer la filtration en cas de fortes chaleurs ou de baignades intenses. Ce fitre UV sera placé en amont du filtre à sable déjà existant afin d'éviter le déchet d'algues mortes ou de résidus de traitement dans la zone de lagunage.

 

 

Voilà,... il n'y a plus qu'à ! La saison d'été qui arrive sera propice à l'optimisation de ce système ! Faites moi part de vos remarques et suggestions, cela m'aidera... C'est en effet loin d'être gagné...



17/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi